Jouez immédiatement
News Poker

Fêtez Halloween sur les salles de poker en ligne !
Nul besoin de déguisement pour l’occasion, même si rien ne vous empêche d’assouvir cette...
Le 31/10/2013 par Patricia

Connaissez-vous l'Espagnol Adrian Mateos Diaz ?
A tout juste 19 ans, Andrian Mateos Diaz vient de marquer les esprits en remportant le Main Event des WSOPE à...
Le 29/10/2013 par Patricia

L’énorme Winamax Poker Tour
Pas de demi-mesure pour Winamax, la salle de poker en ligne organise le plus grand tournoi de France. Les joueurs...
Le 23/10/2013 par Clémentine

Sunday Special contre Sunday Surprise
Chaque dimanche se pose le même dilemme : Sunday Special ou Sunday Surprise, Pokerstars ou Winamax. Eh oui,...
Le 17/10/2013 par Patricia

Poker : Smartphone et Tablette détrônent le PC
Le poker se met au goût du jour : le temps est à la mobilité. Les salles en ligne les plus...
Le 11/10/2013 par Clémentine

Suivez Nous
    facebook     twitter    youtube
Sites Amis

Le cri d’alarme des rooms de poker

Le cri d’alarme des rooms de poker

Le 11/07/2013 - Poker en France

De nombreuses salles de poker françaises ont délivré une note au Ministère des l’économie et des finances au mois de juin dernier, soulignant la dégradation du secteur. En effet, si le nouveau millénaire a généré un énorme boom, suivi de la libéralisation en 2010, la situation actuelle témoigne d’une baisse de l’engouement pour le poker. Une situation alarmante.

Pokerstars, Betclic, la Française des jeux et Barrière Poker ont décidé de réagir en invitant le gouvernement à réfléchir sur cette baisse qui risque de s’accentuer dans le futur… La libéralisation du secteur a ouvert le jeu de la concurrence, un jeu auquel les petites salles ne peuvent pas lutter : 10 sites ont ainsi fermé en deux ans. Et récemment, le grand Partouche.fr

Le problème ? En un an, « environ 1500 gros et très gros joueurs, générant près de 400 millions d’euros de mises annuelles, ont quitté le marché français du poker en ligne. Une majorité d’entre eux joue sur des plateformes étrangères » estiment les salles françaises. En effet, la fiscalité trop lourde et les redressements fiscaux ont conduit cette fuite…

Naturellement, face à la crise actuelle, les questions de poker ne sont pas forcément au top des priorités du gouvernement… Peut-être que la clé viendra de la pratique nomade (tablette et Smartphone) en pleine croissance, réunissant des joueurs récréatifs misant de petites sommes… Ou bien de l’apparition de nouvelles variantes

Dans tous les cas, il s’agit d’une crise grave dont on espère tous que les géants du poker sauront se relever afin de maintenir la dynamique autour de ce secteur en France.

 

Source : http://blogs.lexpress.fr/des-jetons-et-des-hommes/2013/06/17/lavenir-incertain-des-sites-de-poker-en-ligne/


Autres news dans la catégorie Poker en France :

ISPT : Bernard Tapie dans le Temple du Foot
Alors que le Groupe Bernard Tapie est actuellement en train de négocier l'acquisition de Full Tilt Poker malgré la révocation de sa licence par l'Alderney...

Tour d’horizon des promotions phare du moment
PMU Poker fait, actuellement, la part belle aux promotions relatives au foot : le « PSG Poker Live » propose de disputer une finale Live au Parc des...