Jouez immédiatement
News Poker

Fêtez Halloween sur les salles de poker en ligne !
Nul besoin de déguisement pour l’occasion, même si rien ne vous empêche d’assouvir cette...
Le 31/10/2013 par Patricia

Connaissez-vous l'Espagnol Adrian Mateos Diaz ?
A tout juste 19 ans, Andrian Mateos Diaz vient de marquer les esprits en remportant le Main Event des WSOPE à...
Le 29/10/2013 par Patricia

L’énorme Winamax Poker Tour
Pas de demi-mesure pour Winamax, la salle de poker en ligne organise le plus grand tournoi de France. Les joueurs...
Le 23/10/2013 par Clémentine

Sunday Special contre Sunday Surprise
Chaque dimanche se pose le même dilemme : Sunday Special ou Sunday Surprise, Pokerstars ou Winamax. Eh oui,...
Le 17/10/2013 par Patricia

Poker : Smartphone et Tablette détrônent le PC
Le poker se met au goût du jour : le temps est à la mobilité. Les salles en ligne les plus...
Le 11/10/2013 par Clémentine

Suivez Nous
    facebook     twitter    youtube
Sites Amis

Glossaire Poker

Voici une liste des mots souvent utilisés au poker, ils peuvent être utilisés sur les chat des salles de poker en ligne ou alors dans un tournoi en réel, bref il est pas impératif mais très conseillé de connaitre la plupart de ces mots avant de s'asseoir à une table de poker.

Agressif : terme utilisé pour qualifier un joueur qui relance ses adversaires en permanence. Il préfèrera prendre l’initiative plutôt que de suivre les autres joueurs.

All-in : se dit d’un joueur qui mise tous ses jetons. Les autres joueurs peuvent alors miser ou relancer au-dessus de la somme jouée.

Bad beat : représente le fait de perdre le coup sur la dernière carte (river) alors que le joueur était favori au vu de sa main.

Bad run : peut être traduit par “mauvaise passe”. Période du jeu sans réussite pour un joueur.

Bankroll : correspond à la somme d’argent dont dispose le joueur.

Bet : désigne l’action de miser. Le joueur engage de l’argent contrairement à celui qui se couche ou qui check.

Betting patterns : désigne le schéma de mise d’un adversaire aux différents tours d’enchères. Certains joueurs ont en effet des habitudes dans leur façon de miser, lesquelles peuvent donner des indications aux autres joueurs sur la main de leur adversaire.

Bluff : technique consistant à faire croire à ses adversaires que l’on dispose d’un jeu supérieur à celui que l’on a réellement dans le but de remporter la mise.

Board (« tableau ») : est composé de l’ensemble des cartes communes. Au nombre de cinq, elles comprennent le flop, le turn et la river et permettent aux joueurs de former leur main.

Bouton : utilisé pour indiquer le joueur qui est à la place du donneur.

Buyin (syn.cave) : somme d’argent qui permet à un joueur d’entrer dans une partie de poker.

Call : action de suivre un joueur dans sa mise ou sa relance pour rester dans le jeu.

Calling station : désigne le joueur qui suit quel que soit son jeu, et quelle que soit la mise de son adversaire.

Cash game : qualifie une partie de poker où les joueurs engagent leur argent. Le but de ce genre de partie est de gagner de l’argent immédiatement (contrairement aux tournois où le joueur doit attendre d’être éliminé ou de gagner). Le principe du cash game permet au joueur d’entrer dans une partie de poker et de la quitter quand il le souhaite. Une autre caractéristique est le montant fixe des blinds au cours de la partie, alors qu’ils augmentent régulièrement par paliers dans les tournois.

Cave (syn.Buyin) : somme d’argent qui permet à un joueur d’entrer dans une partie de poker.

Check (« parole ») : permet à un joueur de rester dans le jeu sans miser. Le joueur laisse alors la parole aux autres joueurs.

Check raise : stratégie consistant à dire « check » pour rester dans le jeu sans miser. Ce qui laisse entendre à ses adversaires que l’on a un jeu faible. On peut cependant utiliser cette technique pour bluffer.

Chip leader : se dit du joueur qui a le plus gros tapis, ou montant de jetons, à une table de poker.

Continuation bet : consiste à relancer au flop alors même que l’on a déjà relancé au pré-flop. Cette technique offensive se révèle généralement gagnante à long terme.

Dealer : également appelé donneur, représente le joueur placé à l’endroit d’où seront distribuées les cartes. Cette position est symbolisée par un bouton (disque vert avec un D au milieu), lequel permet d’indiquer tout au long de la partie, à partir du donneur, le joueur qui mise le small et le big blind.

Flop : désigne les trois premières cartes du tableau retournées et visibles par tous les joueurs.

Gambler : indique la tendance à parier et à aller à tapis facilement sans réellement évaluer les chances de gagner.

Grande blind (“big blind”) : mise obligatoire effectuée par chacun des joueurs au cours d’une partie. On distingue la grande blind et la petite blind.

Kicker : carte qui permet de départager deux adversaires en cas d’égalité.

Loose : se dit d’un joueur large qui s’adapte au jeu quelles que soient ses cartes. Il a tendance à entrer dans de nombreux coups.

Main : désigne les cartes que possède le joueur, autant celles qu’il tient dans sa main que la combinaison finale qu’il formera avec les cartes communes.

Out/Outer : il s’agit des cartes à venir dans le jeu, susceptibles d’améliorer une main. Petite Blinde (“small blind”) : constitue la plus petite des mises obligatoires. Elle est égale à la moitié de la grande blind.

Pré-flop : désigne le tour d’enchère qui précède le flop. On parle alors de relance pré-flop ou d’action pré-flop.

Relance (“raise”) : consiste à miser plus que ses adversaires en relançant au minimum le montant de l’enchère en cours.

River : cinquième et dernière carte du tableau, constitué du flop, du turn et de la river.

ROI (« return on investment ») : permet aux joueurs de calculer la moyenne de leurs gains et d’estimer leur performance au vu de l’argent engagé.

Se coucher : action d’abandonner la main en cours lorsqu’on ne veut pas suivre la mise ou la relance d’un adversaire.

Serrure (“tight”) : contrairement au joueur loose, ce type de joueur prendra des précautions pour entrer dans un coup. Il s’assurera d’avoir le meilleur jeu pour le faire.

Slow Play : technique de jeu assimilée au bluff. Consiste à se contenter de checker ou de suivre au lieu de raiser ou ouvrir, dans le but de faire croire à ses adversaires que l’on a une main faible ou moyenne.

Tapis (« stack ») : montant de jetons dont dispose un joueur. Est aussi utilisé pour indiquer que vous misez la totalité de vos jetons sur un coup.

Tell : ensemble des signes, verbaux et corporels, qui peuvent donner des indications sur la main d’un joueur. Les tells sont souvent difficiles à décrypter chez les joueurs expérimentés, contrairement aux débutants.

Tirage (« draw ») : représente la carte précise qu’attend un joueur pour améliorer sa main.

Top paire : désigne une paire formée avec la carte la plus haute du tableau.

Turn : quatrième carte commune du tableau. Elle vient après le flop et avant la river.

Under the gun : premier joueur après les blinds. C’est le premier à parler pré-flop.

Retour sur Jeux de Poker